La formation en alternance : entre l’entreprise et l’employé

formation en alternance

Publié le : 14 avril 20163 mins de lecture

La formation en alternance peut conduire à une vaste palette de métiers. Elle s’adapte à un public de jeunes et d’adultes en permettant la concrétisation des formations professionnelles par l’implication de chaque alternant (stagiaire) dans un travail pratique en entreprise. La formation en alternance peut-être une solution à une reconversion.

Depuis quelques années, la formation en alternance est en pleine expansion et de plus en plus appréciée autant par les jeunes que par les employeurs. Et pour cause : pour les premiers elle est un moyen de se former efficacement tout en étant rémunérés, et pour les seconds, elle représente un moyen intéressant d’éviter les erreurs de recrutement. Le contrat de formation professionnelle en alternance fait intervenir trois acteurs l’alternant, l’entreprise et l’établissement de formation. Chacun d’entre eux a son propre rôle à jouer. L’alternance est un mode de formation visant à professionnaliser un jeune ou un adulte en voie de reconversion professionnelle en lui apprenant pratiquement un métier, quel qu’en soit le type. Le système de l’alternance consiste donc à alterner période de cours et travail en entreprise, dans le cadre d’un accord entre l’apprenti, un centre de formation public ou privé (un CFA, une université ou une école), et l’entreprise qui lui a proposé l’apprentissage. Pour les entreprises c’est une autre façon de contribuer à leur devoir de formation professionnelle imposée par le législateur. Elles ont par ailleurs l’obligation de participer au financement de la formation professionnelle continue de leurs salariés en s’acquittant de la contribution à la formation professionnelle représentée par un pourcentage minimum de la masse salariale de l’entreprise pour des actions de formations. Ces contributions sont calculées annuellement à partir de la masse salariale brute de l’année précédente. Elles varient selon la taille de l’entreprise et éventuellement son secteur d’activité. En proposant un contrat de formation professionnelle en alternance l’employeur doit favoriser l’insertion professionnelle de l’alternant et lui donner les moyens nécessaires pour sa formation pratique. Elle doit lui attribuer un tuteur jouant le rôle de maître d’apprentissage pour assurer l’accompagnement de l’alternant pendant sa période de formation. De son côté, l’alternant s’engage à suivre avec assiduité sa période de formation en alternance , tout faire pour réussir son intégration dans l’entreprise et respecter l’organisation de l’entreprise et de l’établissement de formation. L’établissement de formation devra quant à lui assurer la formation théorique de l’alternant en vue de l’acquisition d’une qualification  et assurer un partenariat avec l’entreprise. Mais avant toutes ces étapes, il faut déjà savoir comment trouver et demander une formation professionnelle !

Pour aller plus loin et apprendre à propos des congés individuels de formation et des droits individuels à la formation consultez les pages suivantes :

http://droit-finances.commentcamarche.net

droit-finances.commentcamarche.net

Plan du site