Trouver les meilleures formations 2021 en ligne

Formation CPF

Publié le : 09 avril 20215 mins de lecture

On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même. L’arrivée du CPF, a donné la possibilité à chaque salarié de disposer d’un montant en euros pour financer des enseignements professionnels de son choix. Il lui suffit pour cela de choisir parmi un catalogue de propositions éligibles. C’est bien sûr la possibilité de se former à distance, dans la période actuelle, qui fait le succès du CPF. Et on atteint en novembre 2020 le nombre de 266 000 enseignements digitales proposées sur un total de 900 000. C’est vraiment l’opportunité rêvée pour les salariés de penser à une reconversion professionnelle, d’apprendre un langage informatique, de se perfectionner dans les logiciels du quotidien, d’apprendre une langue étrangère. Les opportunités, les parcours possibles sont très nombreux, mais encore faut-il savoir ce que repérer parmi les centaines d’enseignements proposées, afin de trouver le prestataire adéquat et le cursus qui vous correspond. Comment s’y prendre ?

La révolution du CPF : prendre la main sur son avenir professionnel

Des gouvernements qui se sont succédé ont toujours souhaité individualiser le pilotage de l’enseignement professionnel. Il y a eu la création du DIF, qui alloue est un compteur d’heures d’enseignement dont chaque salarié pouvait disposer. Difficilement utilisable, péniblement transférable après le départ d’une entreprise, de DIF n’a pas connu le succès escompté. L’arrivée du CPF pour le remplacer, révolutionne l’approche de l’enseignement professionnel : il donne l’initiative aux salariés, en mettant à leur disposition un compteur en euros pour financer des programmes professionnels qu’ils souhaitent, et ce parfaitement librement. Grace à la formation CPF français, on peut prévoir une réorientation professionnelle, se perfectionner dans les logiciels de bureautique, apprendre une langue étrangère ou un langage informatique. Les options sont très nombreuses, et à la main de tous les salariés et de tous les chômeurs. Cela ne dépend plus du tout de leur entreprise de rattachement. La difficulté est de pouvoir choisir parmi les nombreux programmes proposés dans le catalogue d’éligibilité au CPF.

Les avantages d’un enseignement à distance

Mener son enseignement professionnel à distance peut donner une grande flexibilité. Si l’on souhaite une reconversion professionnelle notamment, on peut choisir librement les heures auxquelles on se connecte pour suivre le programme, on peut le faire n’importe quand et à n’importe quel endroit : le soir lorsque l’on est disponible, le week-end, dans les transports en commun, en fractionnant dans le temps en fonction ses disponibilités. On peut le faire notamment en poursuivant une activité professionnelle par ailleurs, et cela peut se faire également si les conditions sanitaires obligent à de la distanciation physique. C’est donc une grande liberté d’organisation qui est laissée aux personnes qui se forment. Si le programme et diplômant, le stagiaire pourra choisir le rythme de son apprentissage et s’organiser en fonction des échéances d’examens qu’il aura choisi de suivre. Des personnes qui continuent leur activité professionnelle en parallèle, auront l’avantage de pouvoir se former un nouveau métier, sans avoir à interrompre leur activité. Dès qu’ils auront obtenu leur diplôme, ils pourront basculer sur une recherche d’emploi dans leur nouvelle qualification. Cette continuité qui est rendue possible, ouvre beaucoup de nouvelles opportunités à des personnes souhaitant changer de métier. Et cela va de soi, toutes les démarches d’inscription peuvent également se faire à distance, ce qui facilite les process d’inscriptions.

Comment être sûr de faire les bons choix ?

Pour bien choisir le programme auquel on va s’inscrire, il est important de bien se renseigner : prendre des éléments sur Internet bien sûr, regarder des évaluations de différents prestataires, bien lire les contenus, les programmes proposés. Il peut être très utile de se référer aux commentaires de personnes ayant suivi le programme, et de vérifier leur satisfaction concernant le programme suivi. Des salons sur la reconversion, sur le métier visé, sont également des sources d’éléments précieux. Il ne faut pas hésiter à prendre contact avec des interlocuteurs, pour se faire expliquer, par téléphone, les avantages du programme. Leur capacité à en parler, à donner des arguments pertinents, vous permettra de sonder le sérieux de l’organisme considérée. Et surtout, fiez-vous à votre instinct !

Plan du site